10 conseils pour optimiser vos fiches produits pour le SEO

fiches produits SEO

Ces deux dernières années ont été décisives en e-commerce. Le contexte actuel a grandement accéléré la modification des comportements des internautes français, tant et si bien qu’ils sont aujourd’hui plus de 85% à acheter en ligne.

Et cette croissance a eu un impact direct sur la façon dont les utilisateurs achètent sur internet. En effet, ils deviennent de plus en plus exigeants : ils ont besoin d’informations précises sur les produits, consultent les avis, comparent différents articles… 

D’autre part, les moteurs de recherche tels que Google font aussi évoluer leurs algorithmes afin de proposer des résultats toujours plus pertinents à leurs utilisateurs.

Et quand on est e-commerçant, c’est sur ces fiches produits que le plus gros du travail se fait. 

Alors comment satisfaire à la fois les moteurs de recherche ainsi que ses potentiels acheteurs, pour accroître son trafic et améliorer son taux de conversion ?

Nous vous donnons 10 conseils issus de notre propre méthodologie, que nous mettons en application dans notre agence, et qui vous permettront d’optimiser entièrement vos fiches produits e-commerce pour le SEO ainsi que pour l’expérience utilisateur.

1. Renseigner les informations produit

Ces informations ont pour rôle principal d’identifier le produit sur votre site. Elles doivent être impérativement renseignées pour :

  • faciliter la gestion de votre catalogue
  • améliorer le référencement naturel de votre fiche produit
  • permettre aux internautes d’identifier immédiatement le produit

Le nom du produit

Le nom doit être assez explicite pour que l’internaute identifie immédiatement si le produit correspond à ses besoins. 

D’autre part, l’impact du nom sur le positionnement est fort car il apparaît dans la balise <h1> de la fiche produit et dans les liens qui pointent vers cette fiche. 

Par conséquent, vous devrez veiller à :

  • Intégrer les mots clés stratégiques relatifs à votre produit
  • Ecrire un nom de produit qui soit parlant et précis
  • Bien mettre les accents et écrire en bon français

Exemple :

Nom de produit non optimisé : Machine à café

Nom de produit optimisé  : Machine à café en grain Jura

La référence produit

Cette référence doit être unique, car elle vous permettra d’identifier facilement votre produit dans votre catalogue. Elle a également un intérêt pour les utilisateurs qui cherchent une référence précise.

Le code EAN

Le code EAN est une référence  unique et reconnue au niveau mondial qui permet aux crawlers de Google et des autres moteurs d’identifier un produit et de le référencer avec plus de facilité. 

L’EAN est d’ailleurs obligatoire si vous vendez sur Google Shopping ou sur les marketplaces comme Amazon ou Cdiscount.

Le code EAN doit être impérativement généré sur GS1.fr pour être accepté par les plateformes e-commerce.

2. Ajouter du contenu à ses fiches produits SEO

Le contenu texte est l’élément le plus important pour un bon référencement et pour fournir un maximum de renseignements aux internautes qui consultent votre fiche produit. 

Il est donc indispensable de rédiger des descriptions produits de qualité, uniques et détaillées.

Le résumé

Présent sur certains CMS comme Prestashop, ce premier bloc de contenu correspond au résumé de la description produit. Il doit contenir un texte bref décrivant l’article avec ses attributs principaux et quelques mots clés stratégiques.

La description

Le second bloc correspond à la description détaillée de l’article. Elle doit contenir toutes les informations concernant l’article et doit être la plus complète possible afin de justifier la pertinence du contenu de la page aux moteurs de recherche.

Ces deux blocs peuvent être mis en forme pour mettre en valeur le contenu. Vous pourrez d’ailleurs y insérer des liens hypertextes afin d’améliorer le maillage interne du site et mettre les mots clés importants en gras dans ces descriptifs. Vous pourrez également intégrer des tableaux HTML, qui permettent d’afficher des données supplémentaires directement depuis les résultats Google.

3. Renseigner les balises title et meta description

Ces éléments auront un impact important sur l’affichage et le positionnement de votre fiche produit dans les résultats Google. C’est pourquoi il convient de bien les remplir en veillant à ce que chacun soit unique.

Dans les snippets Google, extraits de pages web en réponse à une requête donnée, la balise title est affichée sous l’URL, suivie de la meta description puis des sitelinks (liens annexes).

La balise title

La balise <title> ou balise titre est en fait le titre de la page, tel qu’il apparaîtra dans les résultats des moteurs de recherche. C’est l’élément le plus important en optimisation de fiche produit SEO. 

Cette balise doit impérativement contenir les mots clés stratégiques sur lesquels la page doit se positionner. Elle doit être unique et optimisée pour chaque page du site. 

En plus d’une utilité pour le référencement naturel, la balise <title> doit également inciter l’internaute à cliquer.

Pour bien remplir la balise <title> :

  •   Reprendre le nom du produit
  •   Inutile de mettre des articles (le, la, les …) devant le nom
  •   Ajouter des mots clés (catégorie, synonyme ou caractéristique)
  •   Séparer les expressions par des virgules ou des tirets milieu
  •   Essayer d’utiliser maximum jusqu’à 60 caractères ou un peu moins,  si le nom du site s’ajoute automatiquement à la fin
  •  Si le champ est vide, la balise sera automatiquement le nom de l’article (balise h1)

Exemple :

Balise non optimisée : Retrouvez des machines à café de grandes marques au meilleur prix sur notre …  

Balise title optimisée : Machine à café Jura, machine à café à grain – [nomdusite]

La meta description

La balise meta <description> n’a pas d’impact direct sur le référencement naturel, mais elle peut, si elle est bien optimisée, favoriser le taux de clic

Pour améliorer le taux de clic, le message doit alors contenir des informations pertinentes et intégrer des arguments marketing comme « livré en 24h », « livraison gratuite », « fabriqué en France », ou « paiement sécurisé » à la fin de la balise. 

La forme peut être similaire mais chaque meta description doit être unique, tout comme pour les balises title.

Pour bien remplir la meta description :

  • Rédiger une phrase commerciale
  • La phrase doit être bien construite et compréhensible par l’internaute
  • La meta description doit être succincte et inciter au clic
  • Essayer d’utiliser entre 100 et 155 caractères
  • Fournir des infos précises, tel que le nom du produit.

Attention toutefois à ne pas avoir une balise trop longue sinon l’ensemble du texte ne s’affichera pas dans les résultats. Sa longueur ne doit pas excéder 155 caractères.

Exemple :

Meta description non optimisée : Nous vendons ici les machines à café des plus grandes marques : Jura, Delonghi, Krups… Découvrez également notre café en grain.

Meta description optimisée : Découvrez la machine à café à grains Jura sur [nomdusite], meilleur artisan torréfacteur de France. Satisfait ou remboursé. Livraison 24h.

4. Simplifier les URLs de ses fiches produits SEO

Dans l’optimisation des fiches produits SEO, les URLs ont leur importance. En effet, l’URL de vos produits peut être complexe à lire pour les robots Google.

Certains CMS e-commerce comme Prestashop permettent de créer des URLs simplifiées afin d’éviter toute confusion pour les crawlers. Elles deviennent ainsi uniques et n’interfèrent pas dans la gestion du catalogue.

Si vous renseignez ce champ alors que le produit est déjà créé dans votre catalogue, la modification de l’URL va générer une erreur 404. Il est donc impératif de mettre en place une redirection 301 de l’ancienne URL vers la nouvelle.

Elles peuvent également contenir certains mots-clés stratégiques qui viendront améliorer le SEO des fiches produits.

Pour optimiser correctement vos URLs :

Vous pouvez choisir de la générer automatiquement (sur Prestashop notamment)

OU

La rédiger manuellement :

  • Reprendre le nom du produit
  • Placer des mots clés pertinents
  • Garder un ensemble cohérent avec le reste du site
  • Rester précis et succinct
  • Possibilité de supprimer les mots inutiles dans l’URL générée

Une URL simplifiée générée automatiquement peut manquer d’informations. Nous vous conseillons de la rédiger manuellement dans la mesure du possible.

5. Optimiser ses images

Les images sont les premiers éléments que remarque l’utilisateur lorsqu’il atterrit sur une fiche produit. Elles n’affectent pas le positionnement dans les résultats de recherche mais peuvent apparaître dans Google images et rediriger les internautes vers votre page produit.

Les images sont essentielles car elles permettent de montrer le produit, de le mettre en scène, et donc d’offrir à l’internaute la possibilité de mieux se projeter. Par conséquent, veillez à ajouter des photos de vos fiches produits SEO. Vous pouvez présenter l’article seul, ou mis en scène.

La qualité de l’image

Des photos de bonne qualité peuvent participer à améliorer le taux de conversion de votre fiche produit.

Attention cependant à ce que vos images produits ne soient pas trop lourdes, ce qui ralentirait le chargement de votre page et augmenterait votre taux de rebond. Nous vous conseillons un poids de 300ko maximum par image.

Le nom de l’image

Nous vous conseillons de modifier le nom de l’image avant l’import pour faciliter son référencement.

La légende de l’image

La légende correspond en fait à l’attribut alt de l’image. Prévu pour les non-voyants, il indique aussi aux moteurs ce que représente l’image.

Le plus judicieux est d’y placer le nom du produit. La légende peut légèrement varier pour chaque image. Cet attribut peut avoir un impact en SEO (résultats Google images),et il est généralement intéressant d’y intégrer les mots clés liés au produit concerné.

Comment optimiser ses images

En savoir plus sur l’optimisation des images pour le web :

Comment optimiser les images de mon site web ?

6. Ajouter des vidéos

Les vidéos sont des contenus appréciés des internautes. Ajoutés à vos fiches produits SEO, elles peuvent apporter une vraie plus-value à votre site, surtout sur des produits techniques dont il peut être bienvenu de présenter leur fonctionnement en vidéo.

Vous pouvez créer des vidéos afin de présenter vos articles, d’expliquer comment les utiliser, comment les installer, comment ils sont fabriqués, etc…

Ce type de vidéo aura tout à fait sa place au niveau des photos, soit en dessous dans une section « procédés de fabrication » par exemple.

La durée idéale de ce genre de vidéo est de 90 secondes maximum.

7. Catégoriser ses produits

Selon les CMS, un article peut apparaître dans plusieurs catégories. Cela permet en fait d’augmenter sa visibilité sur le site. C’est intéressant pour des produits stratégiques que vous souhaitez mettre en avant. Bien sûr, vous devrez rester cohérent dans le choix des catégories.

Ranger un article dans plusieurs catégories n’a aucune incidence sur le référencement, il ne sera pas dupliqué grâce à son URL simplifiée.

Pour bien choisir les catégories :

  • Choisir la catégorie par défaut du produit. Elle peut apparaître dans l’URL de la page (selon les CMS)
  • Choisir les autres catégories et sous-catégories dans lesquelles le produit doit apparaître
  • Rester cohérent dans le choix des catégories afin de ne pas tromper l’internaute.

8. Mettre à jour la disponibilité de ses produits

Il se peut que vos articles soient en rupture de stock momentanément ou que vous souhaitiez stopper définitvement leur vente.

Si l’article n’est plus disponible momentanément, le meilleur choix en termes de référencement est de garder la fiche activée et d’enlever la possibilité d’achat. Cela permet de ne pas perdre la position de la page sur Google en attendant la remise en stock.

Vous pouvez éventuellement opter également pour une redirection temporaire (302) vers un autre article. On limite alors le taux de rebond tout en conservant la page initiale dans l’index de Google.

Si le produit est définitivement retiré de la vente sur votre site, vous pouvez le désactiver.

Si vous optez pour cette pratique, veillez à toujours rediriger une fiche produit désactivée vers un produit associé grâce à une redirection 301.

9. Travailler son Call-To-Action

Pour faciliter l’achat, le « call-to-action » d’ajout au panier doit être bien mis en évidence sur vos fiches produits SEO. Il doit se démarquer du reste du contenu de la fiche produit, être suffisamment grand et reprendre l’une des couleurs de votre charte graphique.

Sur format desktop (ordinateur), ce bouton doit être visible au-dessus de la ligne de flottaison, sous les données principales de l’article (nom, couleur, taille, disponibilité…).

10. Ajouter des éléments de réassurance

Lorsqu’un utilisateur arrive sur une page produit, le processus d’achat va être facilité par des signaux positifs qu’il cherchera de manière inconsciente. Il faut donc le mettre en confiance grâce à ces fameux éléments de réassurance.

Les informations de livraison

Les délais de livraison sont des éléments importants dans le processus d’achat. Ils peuvent parfois comprendre les délais de fabrication pour certains articles spécifiques. L’idéal est de les afficher en haut de page ou de créer une section avec un lien dans le bloc de présentation. 

Les différents moyens de livraison doivent également être affichés (avec les délais associés à chacun), pour permettre à l’utilisateur d’avoir toutes les infos nécessaires sans avoir à quitter la fiche produit.

Les moyens de paiement

Comme pour les informations de livraison, il est essentiel de présenter les moyens de paiement en ligne acceptés. Ils doivent être présentés, au moins avec leur logo, pour faciliter la lecture. 

N’hésitez pas d’ajouter la mention « Paiement 100% sécurisé » si vous passez par des solutions de paiement sécurisées.

Le service client

Les horaires d’ouverture du service client peuvent venir compléter le numéro de téléphone, en bas de la fiche produit optimisée.

Vous montrerez ainsi à votre potentiel client que vous êtes disponible pour répondre à ses questions.

Un système de chat en ligne proposé via un widget en bas à gauche ou à droite de l’écran peut être une excellente option. Le chatbot propose des réponses automatiques à des questions standardisées et peut manquer de pertinence.

Dans la mesure du possible, proposez plutôt un live chat avec un vrai conseiller qui pourra répondre instantanément aux questions pendant les horaires d’ouverture.

Les avis clients

Aujourd’hui, les avis clients ont pris une importance considérable dans le processus d’achat. Lorsqu’un choix s’offre à l’internaute, c’est bien souvent le site avec les meilleures notes et commentaires qui remporte la vente. L’idéal est d’en avoir au niveau du site global mais également des avis pour chaque article.

Il existe des solutions accessibles qui permettent de mettre vos produits en avant, comme Avis Vérifiés par exemple.

Attention à faire en sorte que les avis puissent être accessibles aux internautes et récupérés et affichés par Google. D’une part, cela favorise le taux de clic. D’autre part, cela permet aux visiteurs d’aller lire les avis sur vos articles pour l’aider à faire son choix.

La FAQ

La mise en place d’une partie FAQ sur les pages produits permet de créer du contenu tout en répondant aux interrogations pouvant revenir fréquemment sur chaque produit. Cela peut limiter l’utilisation d’outils de contacts nécessitant une intervention relativement rapide de votre part (téléphone, mails, chat, etc…), et donc améliorer l’expérience utilisateur in fine.

Vous pouvez ajouter un onglet « FAQ » à la suite des différentes sections de présentation de l’article.

Donner la possibilité aux internautes de poser des questions est une manière supplémentaire de vous contacter et de les rassurer.

La politique de retour

Les informations sur la politique de retour ou les conditions d’installation peuvent être un élément rassurant et faciliter la transaction. En ajoutant les conditions de retour sur votre fiche produit, l’internaute dispose directement de l’information et peut ainsi acheter l’article sans crainte d’avoir bêtement perdu son argent en cas d’insatisfaction.

Les produits similaires

La mise en avant de produits similaires permet à l’internaute de comparer différents articles du même type et de se faire un avis sur celui qui sera le mieux pour lui. 

Par ailleurs, l’ajout de liens sur les fiches produits e-commerce permet de densifier le maillage de liens internes. Vous pouvez par exemple ajouter un bloc de liens vers les autres produits de la marque en bas de page.

Pensez aux autres pages de votre site !

Des fiches produits optimisées amélioreront à coup sûr votre positionnement dans les résultats de recherche. Pour autant, le reste de votre site ne doit pas être négligé !

Qu’il s’agisse de votre page d’accueil, de vos pages catégories ou encore de votre blog, chacune des pages de votre site doit être minutieusement travaillée afin d’améliorer le référencement naturel de manière globale.

Vous avez besoin d’aide dans l’optimisation SEO de vos fiches produits e-commerce ? Faites appel à l’expertise de notre agence SEO Paris et Lyon en remplissant le formulaire ci-dessous !

Icônes et illustrations conçues par DinosoftLabs et Freepik pour www.flaticon.com

Facebook
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Découvrez la newsletter Capsule B

Recevez des conseils e-commerce exclusifs, guides gratuits, invitations à nos événements…

Articles récents

Découvrez la newsletter Capsule B

Recevez des conseils e-commerce exclusifs, guides gratuits, invitations à nos événements…