Je suis e-commerçant : comment faire face aux problèmes de réapprovisionnement ?

[ E-commerce ]

En cette période de post-confinement, vous êtes peut-être, comme nombre de e-commerçants, en attente de réapprovisionnement. Et ce réapprovisionnement s’annonce encore plus incertain si vos produits proviennent de l’étranger. Ajouté à cela que les délais en logistique sont rallongés !

De nombreux pays ont maintenu la fermeture de leurs frontières ou ont limité le nombre d’avions affrétés pour le transport de marchandises qui ne sont pas de première nécessité, et cela vous place dans une situation difficile. Et même si vous parvenez à vous réapprovisionner, il vous sera sans doute difficile de constituer de nouveaux stocks.

Alors comment faire ? Car sans ventes, pas d’entrée d’argent !

Heureusement, il existe des solutions qui pourront vous aider à mieux gérer la crise du réapprovisionnement. Nous vous les révélons dans cet article.

Ajuster ses informations de livraison 

Pour pallier aux délais de de réapprovisionnement rallongés à cause de la crise sanitaire, vous pouvez toujours modifier vos délais d’expédition. Tout est question de calcul : vous êtes livrés avec des retards de 4 jours environ ? Alors ajoutez au moins 7 jours de délais supplémentaires sur l’expédition. 

Cette solution est valable sur votre propre site e-commerce mais aussi sur les marketplaces, dans le cas où vous gérez vous-même l’expédition des produits. Généralement, les délais d’expédition peuvent être rallongés jusqu’à 30 jours ouvrables maximum.

Si vous expédiez via les entrepôts des marketplaces, alors la gestion du réapprovisionnement est suivie par les marketplaces elles-mêmes. Cela vous permet de recevoir des rappels et avertissements en cas de retards.

Mettre à jour son offre de produits

Si l’incertitude plane quant au réapprovisionnement de certains produits, alors mieux vaut éviter de donner de faux espoirs à vos clients et risquer les avis négatifs.

Vous pouvez faire deux choses, soit rendre vos produits non disponibles, soit les retirer de votre catalogue.

Nous vous conseillons d’opter pour la première option : vos clients pourront toujours consulter les produits que vous proposez habituellement, sans qu’ils puissent les ajouter au panier. Le client sait que vous vendez le produit qu’il cherche car il est toujours référencé sur votre site. Si votre offre l’intéresse vraiment alors il sera prêt à attendre quelques jours.

N’hésitez pas à lui donner des éléments de réassurance. En indiquant par exemple combien il vous reste de produits en stock par exemple. Vous pouvez aussi proposer une alerte par mail pour informer votre client dès le réapprovisionnement du produit en question ! Il existe des modules Prestashop et pour d’autres CMS qui vous permettent de mettre en place ces solutions facilement.

Utiliser les outils des marketplaces

Vous vendez vos produits sur des marketplaces ? C’est le moment de tirer profit des différents outils qui sont mis à votre disposition. 

Sur de nombreuses marketplaces comme Amazon par exemple, vous pouvez estimer les ventes à venir grâce à des outils d’analyse assez poussés. Grâce à ces estimations, vous aurez une vision sur vos besoins en réapprovisionnement dans les semaines à venir. 

Proposer vos produits en pré-commande

La pré-commande présente un double avantage : vous résolvez le problème de réapprovisionnement temporairement tout en gagnant une vente ! 

Si vous choisissez cette solution, sachez qu’il existe des add-ons sur les CMS vous permettant de mettre en place l’option de pré-commande facilement.

Selon les modules, vous pouvez notamment fixer un nombre maximum de produits disponibles à la pré-commande. Si vous vendez des chaussures et que vous recevez 20 exemplaires d’un même produit dans 7 jours, alors vous pouvez les proposer en précommande. Le client peut payer partiellement ou totalement le produit pré-commandé. 

Amazon propose à ses vendeurs un programme de pré-commande. Il concerne uniquement les produits qui sont expédiés par Amazon. 

Si vous vendez sur Google Shopping, cette solution vous est aussi proposée. Il existe un champ “pré-commande” à activer sur les produits concernés.

Adapter ses campagnes Ads

Si vous avez mis en place des campagnes Google Ads sur vos produits en attente de réapprovisionnement, vous pouvez décider de réduire ou stopper le budget et la diffusion si la pré-commande n’est pas possible. Cela vous permettra d’éviter d’utiliser votre budget pub inutilement sur des produits que vous ne pouvez pas vendre ! Dans ce cas, concentrez vous uniquement sur la diffusion de produits que vous avez en stock

Si vous avez le temps, vous pouvez profiter de ce moment de latence pour revoir votre stratégie de diffusion et travailler plutôt sur l’engagement et l’acquisition de “likes” sur les réseaux sociaux. C’est grâce à votre notoriété que vous atterrirez mieux sur vos pattes lorsque votre activité reviendra à la normale !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le meilleur pour les e-commerçants

Recevez les conseils de nos experts (articles, podcasts, vidéos…) et des invitations à nos ateliers et événements !

Articles récents

- CHECKLIST -
Êtes-vous prêts à embarquer ?

* Champs obligatoires