La Redoute : une marketplace qualitative mais complexe pour le e-commerce

[ ]
La Redoute marketplace

La Redoute est de plus en plus populaire auprès des commerçants. La marketplace de La Redoute représente désormais entre 20 et 30% de l’activité totale, et propose des catégories très différentes de son cœur de métier. Ce succès est dû au fait que l’entreprise a assoupli ses conditions d’entrée dans la marketplace, permettant ainsi l’accès à de nombreuses nouvelles marques.

Le catalogue de la marketplace unifié

La place de marché de La Redoute a une stratégie bien différente des autres marketplaces telles qu’Amazon ou même Asos. La Redoute a récemment rendu obligatoire le regroupement des produits par taille, par couleur ou d’autres caractéristiques (en fonction du produit) dans sa catégorie mode et mobilier. Pourquoi ? Tout simplement pour édulcorer la marketplace qui compte plusieurs milliers de produits de e-commerçants différents. En centralisant les fiches produits par modèle, il y a donc moins de références et il est plus facile pour un acheteur de s’y retrouver.

Prenons l’exemple d’un canapé (voir l’image ci-dessus) proposé sur la marketplace La Redoute. Il existe une seule fiche produit pour ce modèle. Cette seule et même fiche produit se décline en plusieurs caractéristiques produits :

  • La matière du siège (velours, lin, polyester)
  • La couleur (variable en fonction de la matière choisie)
  • La taille (3 places ou 4 places)
  • La présence d’une assise bultex ou non

Sur d’autres modèles il est également possible de choisir le côté de l’angle pour les canapés d’angle, l’option convertible ou non… La logique est la même pour les articles vestimentaires.

Alors que La Redoute a mis en place cette stratégie de regroupement de produits, la plupart des vendeurs conservent une référence par produit et par déclinaison sur leur propre catalogue. Cette double déclinaison n’est pas encore intégrée chez tous les marchands, par choix ou par des limitations techniques du CMS. Il faut donc, puisque La Redoute impose ce regroupement, que nous mettions en place ce système depuis l’intégrateur.

Plusieurs questions nécessitent donc d’être posées : comment mettre en place ce système de double déclinaison ? En tant que e-commerce, quels sont les avantages et les inconvénients ? Mais aussi, comment puis-je être sélectionné par La Redoute pour vendre mes produits sur sa marketplace ?

Une uniformisation qui nécessite un travail préalable sur le catalogue

Vous l’aurez compris, l’intégration de ses produits n’est pas une mince affaire, surtout lorsqu’un e-commerce possède plusieurs dizaines de références pour un produit disponible en différentes déclinaisons. Prenons l’exemple d’un de nos clients qui a souhaité vendre ses meubles sur La Redoute. Il possédait plus de 200 références différentes sur l’ensemble de ses produits, avec des modèles similaires déclinés en différentes couleurs/matières. Il existait donc une référence propre pour le canapé 2 places rouge, une autre référence pour ce même canapé, mais en noir, puis une autre référence encore pour le coloris beige, etc. Le problème était qu’il ne parvenait pas à mettre à jour son catalogue pour pouvoir l’intégrer à la marketplace avec une référence unique par modèle de produit comprenant les différentes déclinaisons.

Plusieurs étapes ont donc été nécessaires à la mise à jour du catalogue de ce client. Dans un premier temps, il est essentiel de faire un audit sur le site existant afin de comprendre comment fonctionnent les déclinaisons existantes et comment elles sont regroupées, ce qui permettra de proposer des recommandations sur le système à mettre en place pour gérer le regroupement. Ces recommandations seront ensuite mises en place sur l’intégrateur de flux pour pouvoir diffuser les produits sur la marketplace de La Redoute.

Bien évidemment, un suivi et un accompagnement réguliers doivent être mis en place auprès de La Redoute pour la mise à jour des informations lorsque c’est nécessaire.

Reprenons l’exemple de notre client. Lors de l’audit, nous nous sommes rendus compte que de nombreux attributs étaient dupliqués. La déclinaison de couleur “noir” existait avec 3 différentes orthographes “noir”, “noire”, et “noires”. Il a donc fallu créer un attribut unique pour cette couleur et toutes les autres qui avaient été dupliquées. Il manquait également de nombreux autres attributs pourtant pertinents pour la navigation à facette, comme la longueur et la matière. En créant ces attributs, cela permet à la fois d’améliorer le SEO de son propre site ainsi que son catalogue présent sur la marketplace La Redoute !

L’intérêt de vendre sur La Redoute marketplace

Comme n’importe quelle place de marché sur internet, La Redoute permet aux marchands de gagner en visibilité en vendant leurs produits sur son site à forte notoriété, en plus de la vente sur leur propre site. En effet, La Redoute est une marque connue par la majorité des français de par son passif de vente d’articles de mode et de mobilier par catalogue qui a contribué à son succès. Grâce à ce passif, les e-commerçants peuvent augmenter les chances de ventes sur ces catégories de produits. Mais la mise à jour des références est nécessaire pour pouvoir mieux diffuser ses produits, mais aussi avoir plus de produits en ligne et plus visibles parmi les nombreuses références des concurrents. En d’autres termes, et vous l’aurez compris, plus vos produits seront visibles, plus ils auront de chances de générer des ventes. La Redoute imposant de plus en plus le regroupement de produits à ses marchands, cela est désormais obligatoire pour intégrer la marketplace et même pour ajouter de nouveaux produits pour les marchands déjà intégrés.

Comment être sélectionné par La Redoute

Pour espérer voir ses produits apparaître dans le catalogue de la place de marché, différentes conditions sont à remplir. Elles sont, certes, un peu moins strictes qu’il y a quelques années mais il est indispensable de les respecter.

Premièrement, il faudra renseigner le plus d’attributs  possibles sur vos produits comme la couleur ou la matière pour permettre à l’utilisateur de trouver facilement un produit grâce à ces attributs.

En ce qui concerne le regroupement de produits, deux solutions sont possibles :

  • Créer un attribut spécifique, qui est la solution la plus simple, notamment pour les clients possédant un gros catalogue produits
  • Changer toutes les références pour que celles-ci soient en accord avec les critères de la marketplace La Redoute. Cette solution peut être envisageable sur des petits catalogues mais attention cependant : cette mise à jour des références aura un impact sur les autres marketplaces sur lesquelles vous êtes présent. Lors d’une telle manipulation, il est nécessaire de mettre votre catalogue à jour sur toutes ces marketplaces pour ne pas voir ses produits disparaître !

Ces deux solutions nécessitent toutes deux une bonne expertise en marketplace mais aussi beaucoup de temps. En effet, la mise en place sur un CMS comme Prestashop peut être chronophage en fonction de la taille de votre catalogue.

Une optimisation qui demande quelques sacrifices

Toutefois, cette stratégie d’optimisation de catalogue n’est pas sans conséquences sur le SEO. En effet, elle peut engendrer des problèmes de visibilité, surtout pour des boutiques qui comptaient de nombreuses références liées aux déclinaisons de produits. Si par exemple, elles possédaient un modèle de produit disponible en 20 couleurs différentes (donc 20 références), il ne leur restera plus que la référence unique du modèle. Cette référence unique risque donc de se noyer dans celles des concurrents.

Afin de remédier à ce problème, il pourrait être judicieux d’imaginer que les produits phares (avec un coloris et/ou une matière qui leur est propre) puissent avoir leur propre référence pour pouvoir palier à ce manque de visibilité. Vous l’aurez compris, si vous vendez vos produits sur la place de marché de La Redoute, vous gagnerez en efficacité mais perdrez en visibilité. Pour contourner ce problème, une seule solution possible et durable : optimiser ses fiches produits !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
- CHECKLIST -
Êtes-vous prêts à embarquer ?