Pourquoi utiliser Google Tag Manager pour gérer le consentement des cookies ?

La publication des dernières recommandations RGPD de la CNIL a mis le feu aux poudres sur le web. Au cœur et plus particulièrement en ce qui concerne le consentement des cookies. 

Pourtant, nombreux sont les sites qui ne sont pas encore conformes vis-à-vis du consentement des cookies. Pourquoi ? Parce qu’ils utilisent un module non conforme aux dernières réglementations RGPD, ou simplement parce qu’il est mal configuré. 

Et là, la CNIL peut sévir. Dans le pire des cas, la sanction peut monter à 4% du chiffre d’affaires annuel de votre entreprise ou à une amende de 20 millions d’euros !

En d’autres termes, vous aurez beau avoir le meilleur CMP ou module cookies au monde, il ne vaudra rien aux yeux de la CNIL s’il est mal configuré.

Dans cet article, nous vous expliquons pourquoi et comment configurer Google Tag Manager pour gérer le consentement de vos cookies. 

Gardez à l’esprit que la réglementation RGPD peut encore évoluer et que ces conseils seront aussi voués à changer. Nous tâcherons de mettre cet article à jour en fonction des évolutions.

Activation des cookies : que dit la CNIL ?

Dans ses recommandations, voici ce que dit la CNIL :

“Les personnes doivent consentir au dépôt de traceurs par un acte positif clair (comme le fait de cliquer sur « j’accepte » dans une bannière cookie). Si elles ne le font pas, aucun traceur non essentiel au fonctionnement du service ne pourra être déposé sur leur appareil.”

En d’autres termes, les cookies et autres traceurs doivent être systématiquement désactivés sur votre site. Ils ne seront activés que si l’utilisateur fait acte de consentement. 

Seule exception, les cookies fonctionnels (sauvegarde du panier, choix de la langue, sécurisation du site, ainsi que certains traceurs de mesure d’audience), nécessaires au bon fonctionnement de votre site et qui sont exempts de consentement.

Pourquoi utiliser Google Tag Manager pour gérer le déclenchement des cookies ?

Pour gérer le déclenchement des cookies sur votre site, le mieux à faire est de passer par Google Tag Manager. C’est une solution à la portée de tous, car elle ne requiert pas de connaissances spécifiques en développement web. 

La configuration du consentement via Google Tag Manager est valable dans plusieurs cas de figure, notamment si :

  • vous utilisez un CMP tel qu’Axeptio
  • vous passez par un module cookies comme Complianz disponible sur WordPress
  • vous avez codé vous-même votre bandeau cookies (que l’on ne recommande pas cependant)

Google Tag Manager : comment ça marche ?

Si vous ne l’utilisez pas encore pour votre site, sachez que GTM est un outil très pratique aux nombreux avantages : simplification du paramétrage et allègement des pages.

Il permet de centraliser tous vos tags sous un seul et unique script.

Google Tag Manager utilise les couches de données du site (datalayer) qui contiennent toutes les informations de navigation et de transaction liées au site (visite de page, clics, ajout panier, montant d’un achat…). L’objectif étant de paramétrer les différents déclencheurs sur Google Tag Manager afin de les associer à chaque outil de suivi marketing (Google Analytics, Google Ads, Pixel Facebook, Hotjar, Microsoft Advertising, SearchForce, etc.) pour faire remonter les données.

Sans lui, vous devriez récupérer manuellement les codes de tous vos outils de suivi et les installer un à un sur votre site… et plus vous avez d’outils, plus vous avez de code à implémenter. Ça peut vite devenir compliqué à gérer et alourdir vos pages ! 

Utiliser GTM pour gérer le déclenchement des cookies vous permettra de vous conformer facilement aux nouvelles réglementations RGPD.

Comment configurer Tag Manager pour le déclenchement des cookies ?

Créer et configurer son compte Google Tag Manager

Si vous n’avez pas encore de compte Google Tag Manager, vous pouvez en créer un gratuitement sur Google.

Rendez-vous sur Google Tag Manager pour créer votre conteneur. Renseignez le nom du conteneur (l’URL de votre site) et définissez l’utilisation du conteneur sur “Web”. 

Ensuite, vous avez deux possibilités :

Implémentation manuelle

Récupérez votre tag, sous forme de codes à copier/coller dans la partie <head> et après la balise d’ouverture <body> sur toutes les pages de votre site (y compris les pages de confirmation de commande).

C’est une étape un peu complexe, donc n’hésitez pas à demander un coup de main à votre chef de projet web ou à votre développeur.

Implémentation via module Google Tag Manager

Plus simple, vous pouvez passer par un module tel que “Google Tag Manager” pour WordPress ou encore “Google Tag Manager Enhanced Commerce” pour PrestaShop. 

Le module se chargera d’implémenter le code à votre place. Vous n’aurez qu’à renseigner votre ID Tag Manager et le module se chargera du reste.

Créer ou vérifier ses balises Tag Manager

Que vous soyez novice de Google Tag Manager ou que vous l’ayez déjà intégré sur votre site, gardez à l’esprit que vos balises doivent être uniques. Par exemple, une balise Google Analytics ajoutée deux fois pourrait complètement fausser vos données.

Cela étant dit, veillez à bien ajouter toutes les balises nécessaires au suivi de la navigation et des conversions sur votre site. 

Pour en savoir plus à propos de la configuration des balises GTM, n’hésitez pas à jeter un oeil au guide “Configurer et installer Tag Manager” de Google qui est assez complet.

Configurer le déclencheur de consentement des cookies

Que vous utilisiez un CMP, un module ou autre, vous aurez besoin de poser un déclencheur sur votre bandeau cookie, afin d’activer, ou non, les cookies sur votre site, en fonction du choix de l’utilisateur.

De ce fait les balises GTM qui récupèrent les données des utilisateurs (cookies) ne seront activées uniquement si le déclencheur GTM détecte un consentement sur votre bandeau cookie.

Si vous utilisez un CMP, il s’agira généralement de copier/coller le script fourni par votre CMP, immédiatement après celui de Google Tag Manager dans la partie <head> de vos pages. Certains CMP nécessitent seulement d’ajouter une variable directement depuis GTM.

Si vous utilisez un module cookies, il existe autant de possibilités de configuration qu’il existe de modules. De même si vous avez codé votre bandeau cookies vous-même.

Vous l’aurez compris, passer par Google Tag Manager pour gérer le consentement des cookies sur votre site vous fera gagner un temps précieux, tout en évitant de surcharger vos pages avec des lignes de script.

Vous avez besoin d’aide pour la configuration de vos tags et déclencheurs ? N’hésitez pas à nous contacter !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Découvrez la newsletter Capsule B

Recevez des conseils e-commerce exclusifs, guides gratuits, invitations à nos événements…

Articles récents

Astronaute avec pouce
Découvrez la newsletter Capsule B

Recevez des conseils e-commerce exclusifs, guides gratuits, invitations à nos événements…