Développer ses ventes grâce à Google Shopping Actions

[ MKP ]
Bannière article gsa

Lancée en mars 2019, la marketplace de Google, Google Shopping Actions (GSA) est le nouveau concurrent du géant Amazon. Directement reliée à Google Merchant Center, elle permet au e-commerçant de publier ses produits et de les acheter directement sur Google, sans intermédiaire. Un sacré plus pour l’utilisateur !

Il fallait s’y attendre, Google n’allait pas laisser Amazon comme seul leader sur les marketplaces. Les e-commerçants, cherchant à vendre sur le plus de marketplaces possible pour augmenter leur visibilité, peuvent désormais profiter de la notoriété de Google.

Pourtant, Google Shopping Actions pourrait en rebuter plus d’un, et pour cause : la mise en place peut s’avérer longue et complexe, et d’autant plus pour les gros catalogues. Pourtant, une fois cette mise en place terminée, si elle est optimale, vous pourrez obtenir de très bons résultats ! Alors pourquoi s’en priver ? Surtout qu’aujourd’hui, des experts (tels que nous) peuvent vous accompagner dans ce projet.

Comment fonctionne Google Shopping Actions ?

Aussi appelé Shopping Actions ou plus sobrement Actions, GSA est ce qu’on peut considérer comme étant la marketplace de Google. Elle permet de rassembler l’ensemble des achats faits sur Google en un panier commun, même si les produits du panier sont issus de plusieurs vendeurs différents. Pour utiliser GSA, il faut bien évidemment avoir intégré ses flux produits sur Google Merchant Center.

Grâce à GSA, vos produits sont mis en exergue sur trois espaces : le réseau de recherche, l’assistant vocal Google et “Acheter sur Google” (appelé Google Express aux US). Sa facette hybride et ses fonctionnalités en font un couteau suisse efficace de la vente en ligne et une alternative à Amazon. Tout le processus d’achat est fluidifié pour une expérience utilisateur plus simple, mais qu’en est-il pour le vendeur ?

Pour commencer, il y a quelques restrictions. Certains types de produits ne sont pas acceptés sur Shopping Actions, comme les produits personnalisés, d’occasion ou reconditionnés, les articles nécessitant une activation en magasin, ou encore les cartes cadeaux du marchand. Il faut aussi être capable de livrer en France métropolitaine, de livrer les commandes depuis un pays de l’Union Européenne, effectuer le suivi du transporteur, gérer les retours en France, accepter que les données soient soumises à des tests de qualités de la part de Google Shopping Actions afin d’être validées.

Shopping Actions permet la publication des produits sur les différentes plateformes de Google et l’achat depuis le moteur de recherche via la page Shopping. Cela assure aux e-commerçants une clientèle plus fidélisée, une présence affirmée sur les plateformes Google, et permet aux utilisateurs d’acheter directement via l’Assistant Google. 

Privilégier Google Shopping Actions face à Amazon pour un e-commerçant est également l’occasion de constater une différence notable dans les commissions appliquées

Comparaison relevée entre les commissions appliquées par Amazon et Google d’après LSA Conso

Il est important de spécifier que Google Shopping Actions n’utilise pas le CPC (Coût Par Clic), mais le CPA (Coût Par Acquisition), autrement dit un coût par vente, ce qui est un plus non négligeable, surtout dans le cas où un marchand peut ne pas faire de ventes malgré un bon taux de clic sur ses annonces et ses produits. Ici, la commission est appliquée uniquement dans le cas de figure où la vente a bel et bien lieu.

Choisir Shopping Actions représente donc pour le vendeur un risque minime et peut apporter bien des bénéfices. La réelle difficulté réside surtout dans le fait d’avoir un catalogue de produits correctement et clairement renseigné lors de l’envoi des flux dans le Merchant Center.

Les prérequis nécessaires pour vendre sur Google Shopping Actions

Rome ne s’est pas fait en un jour. Si vous espérez pouvoir générer des centaines de ventes du jour au lendemain, détrompez-vous ! Quelques mises en place sont préalablement nécessaires pour pouvoir vendre sur GSA.

Importer votre flux produits sur Google Merchant Center est une étape sans laquelle vous ne pourrez pas vendre vos produits sur le moteur de recherche. Pour cela rien de plus simple, il vous suffit d’utiliser votre compte Gmail, ou de le créer si vous n’en avez pas.

Google Merchant Center est assez pointilleux concernant les informations demandées pour la gestion des flux de produits, mais il rend possible en contrepartie une diffusion bien plus efficace du catalogue.

Il faut tout d’abord importer un fichier contenant votre catalogue de produits, avec des informations obligatoires. Parmi elles : le numéro d’identifiant du produit, son code EAN, son titre, sa marque, son prix, sa description, sa disponibilité dans le stock, son état, des liens d’images valides, ses frais et types de livraison, sa catégorie de produit Google, etc.

Selon le produit, Google peut réclamer d’autres attributs, par exemple du mobilier où il sera nécessaire d’avoir les dimensions, la matière, le poids maximum supporté… 

À savoir que si l’une des caractéristiques obligatoires est vide, le produit n’apparaîtra pas dans Google Shopping Actions car sa diffusion aura été bloquée. Il est impératif de bien renseigner tous ces éléments. De cette manière, les fiches produit seront en ligne.

Passer par Google Merchant Center est une étape obligatoire qui permet d’uploader son flux avec les bonnes informations du catalogue produits. La configuration de GMC représente donc une étape essentielle si l’on souhaite utiliser Google Shopping Actions.

Google Shopping et Google Shopping Actions : quelle différence ?

La différence est souvent difficile à percevoir, surtout pour les marchands. Sur l’onglet “Shopping” du moteur de recherche, vous trouverez à la fois des annonces Google Shopping et des annonces GSA. Le filtre “Acheter sur Google” permet d’afficher uniquement les produits publiés sur GSA. 

Le filtre « Acheter sur Google » à gauche permet d’afficher les produits disponibles à l’achat sur Google

Google Shopping est un comparateur de prix et un espace sur lequel sont positionnés en évidence les annonces produits des e-commerçants ayant importé leur catalogue sur le Merchant Center et créé leurs campagnes Google Ads. 

Lors d’une recherche de produit Google, l’interface Shopping fait remonter les annonces pertinentes des marchands et permet une augmentation du taux de clic, grâce à la publicité

Si un utilisateur souhaite s’offrir un nouveau vélo, il y aura de fortes chances qu’il fasse sa recherche sur Google. 

Il tapera alors « vélo » sur la barre de recherche. Là, les annonces pertinentes de produits apparaîtront au premier plan dans un encart dédié.

L’avantage de Google Shopping se tient au fait que les annonces des e-commerçants bénéficient d’une meilleure visibilité lors d’une recherche client, grâce un bon affichage qui maximise ainsi les chances de convertir.

En diversifiant les places de marché, un marchand multiplie ses chances de vendre ses produits. GSA est une bonne alternative à Amazon et peut être utilisé comme outil de vente complémentaire. Si vous avez pour projet de vous lancer sur GSA, n’hésitez pas à nous contacter. Nos experts marketplace vous accompagneront dans votre projet.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le meilleur pour les e-commerçants

Recevez les conseils de nos experts (articles, podcasts, vidéos…) et des invitations à nos ateliers et événements !

Articles récents

- CHECKLIST -
Êtes-vous prêts à embarquer ?

* Champs obligatoires